Darwin : un lieu qui mêle musique et environnement

15542309697_a20952032b_b

Une institution bordelaise qui nous invite à créer, s’amuser, et avant tout prendre soin de notre belle planète.

Cette ancienne caserne militaire nous offre un véritable terrain de jeu de l’innovation avec la création d’un skate park, d’une ferme urbaine, d’un espace de co-working ou encore plusieurs espaces d’expression libre pour les grapheurs. Mais ce n’est pas tout, à Darwin vous pourrez également BIEN manger ! Le restaurant « Le magasin général » et l’épicerie bio vous accueillerons pour votre plus grand plaisir : burgers végétariens ou brunch du dimanche, il y en a pour tous les goûts. Mais Darwin c’est aussi la maison de plus de 40 associations et 230 entreprises qui génèrent en tout plus de 600 emplois.

Les heures heureuses : Le rendez-vous incontournable du mercredi.

Les heures heureuses c’est « l’happy hour » à la française et je dirais même, à la bordelaise ! Tous les mercredis soirs (en saison estivale), la caserne se réveille pour laisser place à un dancefloor géant en « open air ». Adieu le co-working, bonjour les festivités.

A l’occasion de l’édition « Oktoberfest » des heures heureuses, nous nous sommes rendues à Darwin avec Sofia et on vous raconte tout !

Un environnement unique, un monde à part :

IMG_E3785

NIRD6809Lorsque nous sommes entrés à Darwin, une ambiance chaleureuse nous as tout de suite envahies. Le décor style recup’ colle totalement avec les valeurs de l’éco système. Nous avons pu enfin rencontrer le gorille global warming et le très populaire « vortex » qui s’éclaire de nuit.

Nous avons pu profiter du début de soirée avec la voix cristalline du chanteur parisien Faroe. Plutôt très doux et calme, Faroe nous as démontré son talent musical en s’accompagnant tantôt de son piano, tantôt de sa guitare.

C’est au premier rang que nous avons eu la chance de découvrir cet artiste aux multiples facettes, envoûtant et très talentueux nous espérons le revoir bientôt à Bordeaux !

RVCF0960

Vers 21h le restaurant « Le magasin général » nous as fait de l’oeil. Et oui, danser ça creuse l’appétit … Nous avons été surprises par l’attente avant de pouvoir nous installées à une table, nous n’étions visiblement pas les seules à vouloir goûter aux saveurs uniques du magasin général.

NSKL2352

Après vingt (longues) minutes d’attente, nous avons enfin pu commander deux burgers végétariens (le plat phare du restaurant).

L’avis de Sofia : le burger était bon mais un peu « pâteux », le service n’était pas au top surtout vu le temps d’attente qui nous as été imposé. Cependant, ils ont un large choix de plats à la carte qui conviendra à tous les types de régimes.

IMG_E3845Nous avons ensuite fait le tour du restaurant qui ressemblait plus à un salon familial qu’à une cantine. La déco est vraiment sublime, il y a même un vrai coin salon avec des canapés vintage et des jeux de sociétés à disposition. Comme de vraies millennials qui se respectent on a pris une jolie photo Polaroïd sur le canapé en cuir style 70’s. Old school ou rien !

WNRM8522

 

Après avoir repris des forces on a foncé sur le dancefloor ou se produisait le soundsystem des Amplitudes. Un DJ set house / funk qui a mis tout le monde d’accord, la piste de danse était pleine à craquer. Les deux DJ ont mis le feu avec des sonorités disco, personne n’a pu passer à côté de l’ambiance de folie qui régnait pendant ces 2 heures de set.

La bonne humeur était au rendez-vous, entre ceux qui se dépensaient sur la piste de danse et ceux qui profitaient des espaces « chill » pour discuter et rigoler, il y en avait pour tous les goûts.

On y retournera sans hésiter !

L’éco système Darwin en danger pour les jours à venir :

Depuis 2 ans, l’emplacement de Darwin est très convoité par les promoteurs immobiliers et menace de disparaître au profit de constructions immobilières. Une campagne de mobilisation a été lancée par les acteurs de la caserne Niel pour empêcher ce projet d’avoir lieu et de continuer à prospérer en tant que participant actif de la vie bordelaise. Vous verrez donc apparaître le hashtag #LAISSONSPASBETON un peu partout sur leurs réseaux sociaux mais aussi sur le site de Darwin en signe de leur mécontentement face à la menace de fermeture.

Si vous voulez participer au mouvement, venez nombreux à l’eco système Darwin pour montrer que vous non plus vous ne laisserez pas tomber.

La semaine prochaine aura de nouveau lieu les heures heureuses mais cette fois ci spéciale « laissons (toujours) pas béton ». On vous invite à venir nombreux pour montrer que ce lieu est un immanquable de Bordeaux et fait partie intégrante de la vie étudiante qu’on ne peut pas nous enlever !

Infos pratiques :

Adresse: 87 quai des queyries 33100 Bordeaux

Comment s’y rendre : Tram A (arrêt Stalingrad puis environ 10 min à pied) / Bus 45 (arrêt Hortense)

Prix de l’entrée : 3€

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s